Detachment – Critique


J’ai vu en avant première le nouveau film de Tony Kaye (directeur de american history x et bien d’autres films) il s’appelle « Detachment »…
Le film raconte l’histoire de Henry Barthes (Adrien Brody, le pianiste, midnight in paris, etc) un professeur remplaçant qui va d’école en école dans les quartiers difficiles de new york et qui connait toutes sortes de galères avec les élèves, les autres profs et le système scolaire. Ce prof qui sait toujours prendre ces distances, va malgré lui être affecté par les événements autour de lui.

Le film montre un système éducatif américain chaotique rongé de l’interieur qui ne marche pas pour les élèves car les profs s’en fichent de leurs soucis, ne croient plus en eux. Les enseignants deviennent dépressifs, ils ne veulent plus faire des efforts ou les parents d’élèves qui menacent d’attaquer l’école en justice. Bref le manque d’humanité de certains personnages dans le film choque.

Mais ce n’est pas tout car ce prof a aussi un père mourant à l’hôpital, ou le service est pourri et le personnel ne s’occupe pas très bien des personnes.

Par hazard il rencontre une jeune fille qui se prostitué dans la rue et qu’il essaie de la sauver et de la sortir de là pendant tout le film.

Bref un quotidien difficile qui ne fait pas de ce film, un film très rigolo car dans ce film on reste devant l’écran et on se prend plein la figure avec tout ce qui arrive a ces personnages, c’est comme une spiral dépressive qui ne s’arrete jamais.

Je ne vous conseille pas d’aller le voir si vous avez un coup de blues ou si quelque chose va mal chez vous… par contre si vous aimez les dramas, riches en émotions ça peut vous plaire car les acteurs jouent très bien et ce ne sont pas des roles simples a jouer.

Le film a été nominé 7 fois dans plusieurs festivals en 2011 et a reçu 5 prix, notamment celui de la Révélation Cartier et celui de la critique internationale au dernier Festival du Cinéma Américain de Deauville.

Vous pouvez le voir au cinema à partir du 1er fevrier en France, en attendant, voici la bande annonce:

Merci allocine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.